AccueilUrbanismeMorières-lès-Avignon : Erilia construit 46 logements bas carbone

Morières-lès-Avignon : Erilia construit 46 logements bas carbone

Avec son nouvel immeuble "Doux rêves", Erilia vise le label "biosourcé niveau 2" avec pour objectif d’atteindre la neutralité carbone.
Une chaufferie à granulés de bois produira le chauffage et l’eau chaude sanitaire de la résidence "Doux rêves" d'Erilia, à Morières-Lès-Avignon.
Agence Nomade architectes - Une chaufferie à granulés de bois produira le chauffage et l’eau chaude sanitaire de la résidence "Doux rêves" d'Erilia, à Morières-Lès-Avignon.

UrbanismeVaucluse Publié le ,

Au 2e trimestre 2023, Erilia via son GIE (groupement d'intérêt économique) Deltalia, débutera les travaux, à Morières-lès-Avignon, d’un immeuble au matériaux biosourcés. Le bâtiment de 2 700 m2 de planchers accueillera, début 2025, 46 logements du 2 au 4 pièces, répartis sur un bâtiment en L de trois niveaux pourvu de toiture à deux pans. L’opération "Doux rêves", conçue par Nomade Architectes, s’inscrit dans une logique d’optimisation des impacts carbone. Le cabinet d’architecture marseillais opte pour une structure de poteaux et poutres, ainsi que des planchers et des murs porteurs, en béton bas carbone. L’ensemble de la coque adopte des façades à ossature bois en matériaux biosourcés parfaitement isolantes grâce à 20 cm d’épaisseur de fibre de bois.

Vaucluse : l’ingénierie publique pour tous

Première réalisation d’Erilia faisant largement appel au bois

Avec cette construction NF Habitat, Erilia compte atteindre des consommations faibles, au-delà de 20 % par rapport aux critères fixés par la réglementation RE 2020. Les appartements de l’immeuble du 211, avenue Jean Monnet, disposeront de balcons dont certains offriront des vues sur le jardin méditerranéen situé en cœur d’ilot. Une chaufferie à granulés de bois produira le chauffage et l’eau chaude sanitaire. « Chaque appartement disposera d’une terrasse entre 12 m2 et 20 m2 protégée du soleil par de vastes casquettes », souligne Martin Boiteau, architecte chez Nomade. Pour s’intégrer dans le paysage local, Nomade reprend, dans la conception architecturale de l’immeuble, des rappels de la forme des corps de ferme de Morières-Lès-Avignon, un village au riche passé agricole. Un système de gestion des pluies permettra d’orienter l’eau vers la nappe phréatique, notamment au niveau du parking.

Le projet entre en phase ACT (assistance à la passation du contrat de travaux). Ce bâtiment construit en entrée de ville au sud de la route d’Avignon, non loin du projet d’écoquartier des Craoux, sera la première réalisation d’Erilia faisant largement appel au bois.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 avril 2023

Journal du12 avril 2023

Journal du 05 avril 2023

Journal du05 avril 2023

Journal du 29 mars 2023

Journal du29 mars 2023

Journal du 22 mars 2023

Journal du22 mars 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?